Actualité

La méthodologie COSPAS en naturopathie, une valeur sûre !

Pour mener à bien ses consultations et pouvoir réaliser un bilan de vitalité, le naturopathe conduit une anamnèse afin de récolter les données qui lui seront nécessaires pour pouvoir prodiguer ses conseils. Pour ce faire, il réalise auprès de son consultant une véritable enquête en rapport avec l’histoire de vie de son consultant. Mais comment comprendre l’origine des dysfonctionnements de la personne à partir des informations récoltées ? 

Véritable méthodologie de hiérarchisation et d’analyse des données, le COSPAS, mis au point par le Docteur Diaw , permet d’organiser et de synthétiser les éléments afin de mieux mettre en lumière les déséquilibres physiologiques en lien avec les symptômes rencontrés. Doté d’une bonne compréhension scientifique de la problématique, le naturopathe peut alors facilement proposer les conseils naturopathiques les plus adaptés à la problématique de son consultant. Grâce à cet outil très précis, il est alors à même de le remettre sur les rails de l’autonomie dans la gestion de sa santé.  

Salle stage aromatherapie

Qu’est-ce qu’un naturopathe ? 

La majorité des personnes a une vague idée de ce qu’est en réalité un naturopathe. Pour la plupart, c’est un thérapeute qui soigne par les plantes, par les tisanes ou qui utilise des médecines naturelles. 
En réalité, le naturopathe est avant tout une main tendue, un accompagnant qui aiguille ses consultants et leur apporte les outils naturels pour conserver un état de santé ou leur permettre de retrouver un certain équilibre. Par son analyse rigoureuse de l’histoire de vie de son consultant, le naturopathe va l’amener à réfléchir sur l’origine de sa problématique et lui donner les clés nécessaires pour redevenir autonome dans la gestion de sa santé. 

Mais alors, comment le naturopathe procède-t-il ? 

Le naturopathe est un véritable détective de la santé. Il réalise une enquête afin de comprendre ce qui a conduit la personne à manifester certains troubles, certains dysfonctionnements. Lors de la première consultation, il conduit une anamnèse détaillée, autrement dit un questionnaire très poussé, afin de retracer l’histoire de vie de son consultant. Les éléments recueillis lui permettent alors de déterminer ce qui, d’un point de vue génétique et épigénétique, a conduit l’organisme à manifester son mal-être. 
Pour cela, une bonne connaissance de l’anatomie et de la physiologie humaine lui est bien entendu indispensable.  

Récolter toutes ces données lors de la consultation, c’est très bien. Mais comment le naturopathe peut-il tirer des conclusions et apporter les conseils les plus adaptés à partir de ces éléments ?  

Une méthodologie d’analyse indispensable : la méthode COSPAS

Naturellement, questionner une personne sur les conditions de sa venue sur terre et sur son histoire de vie peut paraître aisé. Si peu que l’anamnèse soit bien menée, le naturopathe obtiendra déjà des clés de compréhension pour émettre certaines hypothèses quant à l’origine des troubles rencontrés par la personne. 

Mais comment structurer l’ensemble de ces éléments afin d’en arriver à poser des conclusions scientifiques ? Et comment être certain d’apporter les conseils individualisés les plus adaptés au consultant ?

C’est entre autres à ces questions que répond la méthode COSPAS, développée et mise au point par le Docteur Alioune Diaw, directeur de l’Académie de Vitalopathie. Cette approche organisationnelle est enseignée dans les différents Campus de l’Académie et permet aux praticiens formés non seulement de collecter l’information auprès des consultants mais également de l’organiser afin de pouvoir apporter les conseils les plus cohérents et adaptés. 

Concrètement, que cela implique-t-il pour les étudiants ?

Les étudiants de l’Académie de Vitalopathie acquièrent bien entendu un cursus très solide en anatomie et en physiologie, et ce, dès leur entrée en formation. 

Mais un naturopathe de bases scientifiques ne peut être opérationnel qu’en pratiquant son métier. Au-delà des connaissances théoriques, il lui faut bien entendu pouvoir développer les compétences d’analyse et de savoir-être indispensables pour devenir un praticien de santé efficace. La pratique, c’est un des éléments fondamentaux que l’Académie de Vitalopathie a à cœur d’apporter à ses étudiants. 

Pour ce faire, les étudiants sont placés en conditions réelles et ont l’opportunité de réaliser leurs premiers rendez-vous lors de journées dédiées aux consultations pédagogiques, sous la supervision d’un naturopathe diplômé. Ce contact avec de premiers vrais consultants leur permet de mettre en application la méthode COSPAS qui leur a préalablement été enseignée. 

Ainsi, après avoir accueilli leur consultant, les étudiants commencent par collecter les informations relatives à leur plainte puis s’attachent à les organiser grâce aux outils développés par la méthode COSPAS. Par la suite, grâce à une fine analyse des fonctions physiologiques fondamentales, ils seront à même de mettre en lumière les déséquilibres responsables des différents symptômes rencontrés. Il ne leur restera alors plus qu’à transmettre leur savoir, apporter leurs conseils afin de guider leur consultant vers l’autonomie et la gestion de sa santé. 

Le COSPAS, atout indispensable de l’approche holistique et individualisée

Le naturopathe qui utilise la méthode COSPAS accorde une importance toute particulière à l’approche holistique de la personne et à la pertinence des conseils donnés. Individualisés à la personne, les conseils apportés viseront à rétablir l’hygiène de vie de la personne en s’appuyant sur la méthode des 5S à savoir : 

SE REPOSER

SOCIABILISER

S’ALIMENTER

SPIRITUALISER

S’EXERCER

Bien entendu, une fois ces conseils posés, le consultant sera libre de les mettre en place et de revenir vers son thérapeute qui fera alors le point sur le chemin parcouru. Ceci lui permettra de déterminer si les conseils préconisés sont totalement pertinents ou s’il y a lieu de les ajuster afin de coller davantage aux besoins de la personne accompagnée. 

Vous l’aurez compris, c’est avant tout l’analyse des dysfonctionnements qui permet au naturopathe d’acquérir une finesse et une précision dans les conseils apportés. La méthode COSPAS, par son aide précieuse en termes de hiérarchisation des informations et d’analyse est irrémédiablement un outil incomparable dans l’approche thérapeutique du naturopathe de bases scientifiques.  Vous souhaitez en savoir plus sur le déroulé des consultations naturopathiques du naturopathe de bases scientifiques et vous former à la méthode COSPAS ? C’est par ici.